Mai 2009

La Parole errante à la Maison de l'arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil
Localiser sur un plan




Du 9 mai au 27 juin 2009 : lancement de l'Université Populaire de Montreuil à La Parole errante à la Maison de l'Arbre.
Voir le programme complet des conférences de Montr'UP.



Samedi 2 mai 2009 à 20h30


« Armand Gatti est-ce un nom d’arbre ? »
La Compagnie « Le Grand théâtre ». Soirée Potlatch.
En savoir plus (vers le site Armand Gatti)


Mercredi 13 mai à 17h30. Entrée libre.


Conférence de presse
Parution du livre La Joie des barricades de Jean-Paul Dollé.

(entrée libre)


Dans La Joie des barricades, Jean-Paul Dollé décrit l’explosion de joie populaire que fut mai 68. En même temps, il montre que cet événement n’est pas daté au sens strict. Il est un horizon pour notre temps : il est à venir.


Le livre paraît aux éditions Germina. Il est diffusé par les Presses Universitaires de France et sortira le 20 mai.


Du jeudi 14 au samedi 16 mai 2009 à 18h. Entrée libre.


Architecture : Forum autour de UP6 autour de l'exposition
"Comme un papier tue-mouches dans une maison de vacances fermée"

: Les rencontres du "papier tue-mouches"
En présence de nombreux acteurs et fondateurs de l’école de Paris la Villette.



Rencontres et débats autour d'UP6


Trois soirées de rencontres à la Maison de l'Arbre pour essayer de rendre compte d'une expérience unique parmi les chantiers issus de Mai 68.

L'enseignement de l'architecture à UP6 et son comité d'action.



Nous (l'équipe de l'exposition) sommes entrés dans l'histoire d'UP6 (école d'architecture) par le petit bout de la lorgnette. D'abord, nous avons appris que le comité d'action d'étudiants de cette école aurait eu le pouvoir de recruter des enseignants. Leurs décisions étaient ensuite validées par la tutelle. Le comité d'action est pour nous la forme la plus subtile de Mai. Aucun comité d'action ne se ressemble, mais tous représentent Mai. Parmi la trentaine de témoins et acteurs que nous avons rencontré pour réaliser l'exposition, au moins sept avaient enseigné à UP6. : Jean-Paul Dollé, Guy Naizot, Roland Castro, Gus Massiah, Jean-Pierre Le Dantec et Gilles Olive...Ils incarnaient certaines tendances du mouvement et avaient défendu leurs idées, dans l'école. Ces approches par tangentes successives de cette expérience nous ont donné envie de creuser plus en avant l'histoire de cette école autrefois radicale qui forme à un métier qui doit beaucoup au pouvoir et à ses représentations.


Les rencontres et de débats autour d'UP6
le 14 mai : Dominique Bordes (fin à 22h)
le 15 mai : Bruno Queysanne (fin à 22h)
le 16 mai : Jean-Paul Dollé, Gustave Massiah, Jean-Pierre Le Dantec, Guy Naizot, Gilles Olive, Dominique Dockès (fin à 20h30)



Présentation :
UP6 1969/1978 - Construction d'un lieu
Une histoire d'invention et d'expérimentation spatiale, théorique et politique


Dans le sillage de mai 68 et profitant de la force propulsive de ce mouvement de remise en cause générale des manières de vivre et des façons de penser, UP6, unité pédagogique d'architecture née en 1969, va, pendant une décennie, par essais et expérimentations successifs, tenter d'inventer des formes alternatives des modes de productions dominants du cadre bâti et des modes d'habiter qu'il impose. Cette recherche, d'une nouvelle manière d'habiter le monde, réunit, dans une institution toujours en devenir, des étudiants et des jeunes praticiens en architecture qui ne se satisfont pas de l'ancien enseignement des Beaux Arts et s'opposent à la pratique professionnelle habituelle des architectes.


Dès le départ, UP6 récuse tout enfermement corporatiste et pose comme fondement de son projet pédagogique la transversalité disciplinaire. L'architecture ne peut se séparer de ce pourquoi et de ceux pour qui elle est conçue et destinée : l'habitation des hommes sur terre. C'est pourquoi l'architecture ne peut être le fait de « spécialistes », d' « experts » : les architectes, pas plus que les villes, ne sont des urbanistes. L'architecture, la ville, sont des « faits sociaux globaux » (Marcel Mauss) techniques, culturels, artistiques, politiques.


À UP6, architectes, ingénieurs, philosophes, plasticiens, sociologues, géographes, hommes de théâtre, voire psychiatres et psychanalystes, participent à l'élaboration de ce que peut-être une architecture et une ville habitable. Tout aussi important dans la conception et la pratique d'enseignement, l'enquête auprès des populations, leurs besoins, leurs désirs, leurs aspirations, leur manière de s'approprier leurs territoires, leur savoir-faire et aussi leurs luttes contre les accidents de chantier, la cherté des loyers, la spéculation foncière, les expulsions de leurs logements et de leurs quartiers.


UP6 se veut partie prenante du mouvement de transformation et d'émancipation initié en mai. Sur la base d'un accord sur un projet politique commun, ce lieu est traversé par toutes les questions, les débats, les contradictions, voire les conflits qui structurent et divisent ce mouvement, sans que ne soit remis en cause ce projet commun.


Pendant une décennie, UP6 fut comme un concentré du bouillonnement, de la créativité, des expériences, des réussites et des échecs des années 70.


Mais le recensement de ces dix années n'a jamais été systématiquement entrepris. Il nous semble que le temps est venu d'en entreprendre l'histoire.


Samedi 16 mai 2009 de 19h à 21h. Entrée libre.
Université Populaire de Montreuil :
Les femmes philosophes et le mouvement ouvrier révolutionnaire
Avec Michäel Paraire, philosophe-écrivain.


Samedi 16 mai 2009 à 21h


« Armand Gatti est-ce un nom d’arbre ? »
La Compagnie « Le Grand théâtre ». Soirée Potlatch.
En savoir plus (vers le site Armand Gatti)


Samedi 23 mai 2009 de 19h à 21h. Entrée libre.
Université Populaire de Montreuil :
Les femmes philosophes et la révolution russe
Avec Michäel Paraire, philosophe-écrivain.


Jeudi 28 et vendredi 29 mai 2009 à 20h30.

Le Joint

Pièce d'Armand Gatti (1975).
Par la Compagnie 94 de Genève. Mise en Scène Eric Salama.
Les personnages : Les journalistes : Pierre JOFFROY et Marc KRAVETZ - Les lecteurs : Françoise, Jean-François, Zoé, Marie-Jo, Pierre, Céline - Les articles : Dédé le Loulou, Parqué le flic, Cilette la Samaritaine, Areski et Brigitte les musiciens – SLA : Gus, Nini, Carole.
Interprétés par : Fanny BRUNET, Aline DELAUNAY, Latifa DJERBI, Juliette RYSER, Élodie WEBER, Freddo l’Espagnol, Jérôme RICHER, Thibaud SAADI.
Décor : Stéphane Gatti - Lumières : Nadan Rojnic .

En savoir plus (vers le site Armand Gatti)
Participation libre.


Samedi 30 mai 2009 de 19h à 21h. Entrée libre.
Université Populaire de Montreuil :
Les femmes philosophes et la révolution féministe
Avec Michäel Paraire, philosophe-écrivain.


Samedi 30 mai 2009 à 20h30


« Armand Gatti est-ce un nom d’arbre ? »
La Compagnie « Le Grand théâtre ». Soirée Potlatch.
En savoir plus (vers le site Armand Gatti)