DECEMBRE 2015

 

La Parole errante à la Maison de l'arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil 

Localiser sur un plan / Suivre     et   

______________________________________

Pour suivre les actualités du Café-librairie Michèle Firk : www.michelefirk.noblogs.org et

  


 

Les mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 décembre à 20H30

 

PRAXYS

Une comédie du pouvoir d'après Aristophane



Comédie du pouvoir, désillusions politiques, lendemains qui déchantent, désirs qui perdurent... !

 Une pièce grinçante écrite par Anne Kawala et Natascha Rudolf


Avec : Laïla Ait Said, Elliot Ayling, Haykanouche Bartikian, Christophe Barbosa, Dominique Bensbaâ, François Bieth,  Patrice Botella, Benjamin Candotti-Besson, Agnès Chapelle,  Laurent Cibien, Jessy Dessaix, Rose Donzenac, Carmen Dreysse, May Dugast, Camille Duprez, Yannick Gouarne, Noëlle Guichard, Olivier Hamel, Valentina Khymiak, Alice Lenesley, Marie-Brigitte Levassor, Fréderic Machado, Val Montagu, Véronique Müller, Baudrick N’Zeza-Selo, Karin Oberndorfer, Laurence Peyre,  Miguel Rudolf Cibien, Sirine Tarhouni, Nisar Tarhouni, Camille Thomas.

Mise en scène Natascha Rudolf

Scénographie Michel Jacquelin

Lumières/régie générale Luc Jenny

Images Laurent Cibien

Sons Yann Richard

Costumes Olga Papp et les femmes des ateliers coutures de La Noue et de la Boissière. 

 

Des projets artistiques et citoyens. la Grèce antique, une inspirante parabole. Praxys s’inspire de deux textes de l’auteur comique grec Aristophane, Lysistrata et L’Assemblée des femmes , qu’il fait résonner avec du Marivaux et des pensées politiques plus récentes. Cette mise en jeu d’un monde hybride, par les textes comme par la diversité des  30 comédiens - amateurs et professionnels - présents sur le plateau,  soulève la question des féminismes et des luttes pour l’Egalité. Grâce à l’humour grotesque et ravageusement intelligent d’Aristophane, c’est finalement la comédie du pouvoir qui est mise à nue.


Ce projet est soutenu par la Ville de Montreuil, la CAEE, L’ACSE la DRAC et la fondation SNCF. Il rassemble 30 habitants de Montreuil et d’ailleurs.

 

Réservations: 01 49 35 03 02 - Tarifs :  5 € /10 €

Renseignements : ligne9theatre@wanadoo.fr 

 



 

Du lundi 7 au jeudi 10 décembre de 19H à 21H

 

Dans le cadre de la Semaine du Bizarre à Montreuil du 5 au 15 décembre 2015

L'artiste Nicolas Barrot présentera

The Wheels Orchestra

 


 

  

 

Entrée libre sur réservation  resa.berthelot@montreuil.fr / 01 41 72 10 35

 

Le Wheels-Orchestra est le nouveau projet de Nicolas Barrot (aka M. Spoon ou nikko).

Il s’agira d’un concert-installation de deux heures sans début ni fin. A consommer à volonté.
Une trentaine de magnétophones à bandes en tout genre, avec une place de choix aux légendaires REVOX, mais aussi des Grundig, Telefunken, Nagra, Uher, Schlumberger, et le légendaire micro magnéto à bande de « Mission impossible » . Le tout manipulé et  « joué »  comme de vrais instruments, par des chercheurs fous. Bien entendu en blouses blanches.
Ce qu’auraient pu devenir le sampler si Akaï n’avait posé son S950, et le delay à bande si Elvis, Phil Spector et le Space Echo n’étaient passé par là.

Un gros machin visuel et musical
Du Dub peut-être
Du bruit certainement
Du numérique certainement pas
Du rock un peu
De l’electro pas du tout mais ça y ressemblera probablement
Des discours à l’endroit à l’envers
Du punk et pourquoi pas
De l’improvisation même pas peur

Production : Keine Kunst Only Emotion
(avec l’aide de la Maison de l’Arbre pour résidence de création, des Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes, et la Semaine du Bizarre).


 

 

La semaine du bizarre à Montreuil

 


Page de l'évènement : 


 

 

Une initiative du Théâtre Municipal Berthelot
En partenariat avec Le 116, le Cinéma Le Méliès, les Instants chavirés, La Parole errante à La Maison de l'arbre et Les Pépinières européennes pour jeunes artistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


   

Du vendredi 11 au dimanche 13 décembre 2015

 

Un chantier artistique et politique ouvert à tous sur la question

COMMENT REHABITER LE MONDE

 

Télécharger les flyers (pdf)

 


 

 


 

 Mercredi 16 et jeudi 17 décembre 2015 - 20H30

LES ILES
Comédie musicale
D' ARMAND GATTI

Texte d' Armand Gatti 
Avec Karine Souligoux,Pizzale Lyl, Dominique Rios, Carlos Marulanda, Jemma Saïdi, Rachid Belkaïd
Mise en scène : Rachid Belkaïd
Scénographie et vidéo : Stéphane Gatti
Accompagnement vocal et physique : Estelle Guérot
 
Participation libre.



« Nous sommes à Bouzval City. Pourquoi ? Il faut revenir en arrière. »
En 1973, Armand Gatti est invité à Bruxelles pour un projet théâtre avec des étudiants sur le thème du couple et de la famille.
A l'étroit dans la ville, il décide de s'installer avec toute son équipe dans une école de la campagne du Brabant Wallon.
Et là, que voit-il ? Une double disparition.
Celle du couple et celle du petit paysan menacé par le Plan Mansholt*.


De cette rencontre entre la terre et la culture, entre la main à plume et la main à charrue vont naître pièces, journaux, affiches, carnavals, vidéos, et mettre « toute une province en état de créativité » .

Aventure collective, bouillante, joyeuse et fondatrice.
Fondatrice parce qu'elle signe pour Armand Gatti le premier mouvement d'une nouvelle symphonie théâtrale et personnelle.
Ici, l'homme se défait de ses oripeaux d'écrivain poète pour se faire écrivain public.

Ainsi, de paroles en écriture va grandir, au confluent du passé et du présent, une pièce fleuve à sept bras réunis autour d'un panneau de basket et d'un nom : L'Arche d'Adelin
 
Une arche ? Mais pourquoi faire ? Se protéger de quoi ? De qui ?
Dieu, par son silence prophétique, a depuis longtemps tourné le dos  aux agitations humaines. Nous ne devons désormais plus attendre de Lui ni colère, ni miséricorde.
Une arche ? Mais pourquoi faire alors ?
Pour ne pas se laisser noyer, étouffer par  le fatalisme, l'argent, la bêtise. Pour sauvegarder ce qu'il y a  d'éternel en nous : la liberté, l'amour, la joie.
La révolte.

Les îles - comédie musicale,  ultime pièce de L'Arche d'Adelin est une invitation joyeuse à la révolte. Donc, au questionnement.  Mais au questionnement contre soi même - qui je suis ? - et en soi même - à qui je m'adresse ? - pour une vérité à trouver ou à inventer. A vivre, surtout.

La mise en scène, en jeu, en voix et en corps, s'attachera à rendre compte de cette confrontation et également à faire de ce spectacle « un spectacle sans spectateurs ».

*Du nom du commissaire européen aux questions agricoles, Sicco Mansholt,  pour qui il est urgent de mener une politique de réduction du nombre de paysans et la formation d'exploitations agricoles plus grandes et plus rentables.